Lève vitre conducteur (Réparation)

Index de l'article

Bon voila plusieurs jours que je suis en panne de lève vitre.
Lorsque la vitre remonte à fond, il y a un tac tac tac et le moteur ne s'arrête plus.
La vitre ne peut pas se fermer et elle se stabilise à 10 ou 15 mm avant le joint du haut.

Flute il va faire froid et il pleut !!
bon bon.

Après quelques mails à droite à gauche, à des membres de forum pas évident de trouver un mécanisme complet, pas trop kilométré.

J'ai donc réparé (c'est un phase II, tout est en métal serti et rien ne se démonte).
Il me semble que le problème a déjà été évoqué sur le forum.
Mais bon je viens d'économiser 200 €, donc je fais partager.

001

Ici au milieu vous voyez l'axe du croisillon.
Il est serti, et est en alliage coulé, donc assez fragile.
J'ai essayé de le mater, mais comme vous pouver le voir les doigts cassent.
Ces doigts sont utilisés pour entrainer le ressort en spirale qui est derrière.

Pour sortir le ressort, il suffit d'alimenter le moteur et de faire sortir la crémaillère en forme de lune du moteur.

002

j'ai ensuite taraudé la partie centrale.
L'idée c'est que je ne peux pas souder, donc je vais resserer les 2 bras du croisillons.

Le problème vient du fait qu'avec le jeu provoqué par l'axe, la cremaillère s'écartent du pignon du moteur, lorsque la vitre arrive en butée, le pignon frotte alors sur les dents de la dite crémaillère sans pouvoir les entrainer, d'ou le tac tac tac.

003

Donc l'idée c'est d'ajouter une rondelle sur mesure pour bien appuyer sur le bras et non serrer sur l'axe.
il faut tailler des encoches aux endroits marqués en vert, pour que la grosse rondelle descend bien jusqu'au fond.
Puis on ajoute une autre rondelle par dessus pour le serrage.
la grosse rondelle permet de laisser libre les doigts d'entrainement, puis la petite rondelle permet d'appuyer sur l'ensemble.
donc la combinaison des 2 (ou 3 ici) est obligatoire.

004

je n'avais pas de frein filet sous la main, donc j'ai utilisé un vernis sur les filets, histoire que ça ne bouge pas.
Normalement pas de soucis, car pas d'éffort particulier mis à part les vibrations.
Bon comme je suis jamais trop sure de moi, j'ai ajouté une rondelle éventail sous la vis.

005

j'en ai profité pour refaire (à la lime) les formes des dents qui ont tendances à se bouffer, surtout les dernières qui subissent beaucoup d'effort lorsque la vitre vient en butée et qu'on insiste parce qu'il y a des bruits d'air ...

Bon ça marche nickel et ça permet de patienter un peu.

006

il faut intervenir dès les premiers "tac tac tac" entendu, sinon cela déforme de trop les dents (cremaillère + pignon) et on ne peut plus rien faire de la crémaillère.
Il faudra donc la changer...

Pour préserver vos mécanismes, éviter d'utiliser la remonté automatique des fenêtres.
Faites le vous même ! et fermez petit a petit la vitre jusqu'en haut, pour éviter d'appliquer trop de force sur le mécanisme lorsque vous arrivez en buter sur le joint.