Étriers avants (changement joints)

Bonjour à tous,

Je vous propose un petit tuto sur la réfection d’un étrier de frein avant sur GTV sans système Brembo (TS et V6 TB).

 Matériel :

- Douille de 19
- Douilles 6 pans
- Clé de 11
- Serre joint ou repousse pistons
- Dégrippant
- Liquide de frein
- Kit de réfection d’étrier
- Papier à poncer grain 400-600
- Une clé dynamométrique
- Chiffons propres
- Nettoyant frein ou autre nettoyant

Couples de serrage :
- Vis tenant l’étrier au moyeu : M12 à 98-108 nM
- Vis 6 pans étrier : env 30nM

Difficulté : moyen, le plus compliqué est de faire sortir le piston s’il est un peu grippé et remettre les joints, le reste est basique.

ATTENTION : si vous ne le sentez pas, ne le faites pas on touche ici à la sécurité.

On commence par lever la voiture, la sécuriser avec chandelles et enlever les 2 roues avant.

 

- On badigeonne de dégrippant la vis en bout de flexible de frein et les 2 écrous fixant l’étrier

001 

 

- Retirer les 2 écrous de 19 fixant l’étrier à la fusée

- Déposer l’étrier à terre ou le surélever, dans mon cas je l’ai posé à terre car je changeais le flexible après

- Retirer les 2 coulisseaux à l’aide d’une douille 6 pans et retirer les plaquettes de frein

002

 

- Mettre une cale en bois au autre objet dur de 3 cm d’épaisseur environ, on va faire sortir le piston par pression
- 2 méthodes :

==> soit on va dans la voiture, on freine plusieurs fois pour que le piston sorte au max d’un côté (passager par exemple), on démonte l’autre côté (conducteur) en laissant la cale sur le premier étier afin que le piston ne sorte pas complètement de son emplacement. On débranche la durite de frein, on enlève la câle et normalement le piston sort à la main en tirant dessus. Moi j’en avais un grippé j’ai donc utilisé la seconde méthode pour le sortir. Remettre du liquide de freins dans le bocal dans ce cas.

==> soit on démonte les 2 étriers, on retire les durites.Par le trou de la durite de frein on souffle au compresseur ; il faut alors trouver ou bricoler un embout rentrant dans le trou sans laisser passer d’air. ATTENTION à mettre une cale en bois au bout du piston et faire ça à terre sans mettre les doigts devant le piston, il sort très fort et d’un coup ! J’ai utilisé la méthode du compresseur mais sans compresseur, avec une pompe à vélo et l’embout qui rentre pile poil dedans est un embout récupéré sur une vieille chambre à air, le piston sort à 2,5 bars environ

003

  

- une fois le piston dehors ça donne ça :

004


 - l’intérieur de mes pistons était plein de boue mais les pistons non rayés ni marqués. J'avais pourant bien effectué un remplacement complet du liquide de freins mais cela ne remplace jamais un démontage complet.

005

 

- débrancher la durite de frein si ce n’est déjà fait et la reboucher avec le bouchon de purge pour éviter que le liquide de frein ne coule partout

- bien nettoyer le piston sans papier à poncer, il ne faut pas le rayer, un simple chiffon doux suffit, pareil pour l’endroit où coulisse le piston. Pour la partie extérieure, c’est-à-dire celle après la rainure du joint, vous pouvez utiliser du papier à poncer mais il faut protéger le piston. Si le piston est abimé il est trouvable à bon prix sur le net :

006

 

- bien nettoyer les coulisseaux, la vis de purge…

- bien nettoyer les 2 rainures sur l’étrier à l’endroit où se trouvent les joints, (là c’était avant nettoyage) :

007

 

- bien nettoyer les coulisseaux, la vis de purge…

- bien nettoyer les 2 rainures sur l’étrier à l’endroit où se trouvent les joints, (là c’était avant nettoyage) :

008

 

- mettre le joint accordéon tout au bout du piston, comme si on voulait remettre le piston à sa place. Il faut faire dépasser le joint accordéon pour pouvoir le placer dans la rigole correspondante, une fois qu’il est parfaitement en place on peut pousser le piston à la main pour le rentrer légèrement. Lorsque le piston sera totalement au fond, le joint accordéon va venir se refermer sur le bout du piston.

009

 

- Utiliser une cale en bois et un serre joint pour repousser le piston, ça doit se faire sans grands efforts, sinon ça veut dire que le piston est trop sec ou de travers. Sur cette image le joint est mal placé, c'était le premier test :

010

 

- Remonter la vis de purge, la partie mobile de l’étrier, serrer les vis 6 pans à 30nM env et les graisser (remettre les protège poussière s’il y en avait).

- Mettre de la graisse cuivrée dans les pistons, là où la plaquette rentre avec des griffes, graisser l’arrière des plaquettes (celle qui n’est pas en contact avec les disques)

- Remettre les plaquettes puis le ressort anti vibration et le câble témoin d’usure.

- Remettre l’étrier complet en place et serrer les boulons reliant l’étrier à la fusée à 98-108nm

- Une fois les 2 étriers en place, il suffit de purger le système ! Ce sera aussi l'occasion de vérifier que vous avez bien placé les joints et qu'il n'y a pas de fuites


Mon freinage, même avec les anciennes plaquettes est bien plus mordant et réactif qu'avant c'est très net, surement du à mon étrier légèrement grippé.

Dans quelques semaines j'attaque l'arrière !